lundi 21 février 2011

AU-DELÀ DE SON IMMENSE SUCCÈS COMME TOP MODEL, GEMMA ATKINSON SE CONCENTRE MAINTENANT SUR SA CARRIÈRE D'ACTRICE...


Il y a quelques semaines, quand la top model anglaise Gemma Atkinson a annoncé qu'elle désirait désormais privilégier sa carrière cinématographique et ne plus poser presque nue pour des magazines pour hommes (FHM, Loaded, Maxim, Zoo, Nuts), ses très nombreux admirateurs étaient un peu sceptiques. Les succès retentissants que la jeune femme de vingt-six ans a remportés comme mannequin de lingerie féminine (La Senza, Ultimo's, DG range) ces dernières années, et les ventes records de ses calendriers de photos sexy ne laissaient pas croire à une telle décision de sa part. Mais depuis le début de l'année 2011, c'est un fait que, contrairement à ce qu'ils ont connu dans le passé, les Britanniques n'ont vu de leur célèbre compatriote que des images ou des apparitions publiques où elle apparaît en version... habillée ! Et "Gem" ou "Gemmy", comme se plaisent à l'appeler familièrement ceux et celles qui l'aiment, ne manque pas de répéter que c'est pour être prise au sérieux qu'elle a choisi de mettre en veilleuse sa "glamoureuse" carrière de top model. Orienter sa vie professionnelle vers le métier d'actrice lui semble désormais la meilleure voie de valorisation et d'enrichissement pour son développement personnel. Comme la plupart des personnes qui connaissent du succès, Gemma Atkinson a sans cesse besoin de nouveaux défis et déteste la routine ou la stagnation.


Voilà pourquoi les personnes qui connaissent bien cette blonde sexy aux yeux radieux, ne s'étonnent guère de sa décision. Car, au-delà de ses apparences très "hot", Gemmy est une fille très terre à terre, possédant une dose généreuse du traditionnel flegme britannique ! C'est d'ailleurs pourquoi elle ne comprend pas que tout le Royaume Uni ait semblé développer, au fil des ans, une véritable obsession pour... sa poitrine ! Cet engouement peu ordinaire a surtout pris de l'ampleur en 2006, après que Gem ait eu recours à la chirurgie esthétique, pour augmenter le volume de ses seins, grâce à des implants mammaires. En fait, c'était une façon pour elle de récupérer ce qu'elle avait perdu. L'histoire commence au tournant du millénaire quand sa mère, prétextant une visite chez le dentiste, réussit à amener son adolescente dans une agence de mannequin. Plutôt du genre "garçon manqué" et très sportive, Gemma n'était guère intéressée, contrairement aux filles de son âge, à passer des heures devant son miroir à se maquiller et à se pomponner. Elle préférait de loin pratiquer des sports d'équipes comme le hockey, faire de la natation ou s'exercer à la course à pied, plutôt que de feuilleter des revues à potins ou des magazines de mode... À ses dires, elle était même plus musclée que les gars de son école ! Pourtant cette visite imprévue et involontaire dans cette agence anglaise changera rapidement sa vie. Dès l'année suivante, alors qu'elle n'a que dix-sept ans, Atkinson se retrouve dans une populaire télé-réalité intitulée HOLLYOAKS. La série cartonne, et ses nombreuses suites mettent de plus en plus Gemma en valeur et en vedette. Elle atteint vite un niveau de célébrité qui ne cessera plus de grandir.


Ainsi exposée aux regards du grand public, et à ceux encore plus "intéressés" des patrons de revues masculines, il va sans dire que sa grande beauté, et son statut de vedette de la télé, lui valent d'être approchée tout de suite par les gens de l'industrie de la mode et du show business. Mais la charmante jeune femme de 5'9", originaire de Bury près de Manchester, trouve qu'elle a un visage un peu trop joufflu et un ventre un peu trop potelé pour poser devant les caméras des magnats de la presse spécialisée dans la lingerie ou les photos de femmes sexy. Elle se met résolument à l'entraînement, un entraînement intensif comparable à celui des boxeurs, pour perdre les kilos superflus. Dans le processus, son buste fond également et sa grandeur de soutien-gorge passe de 34D à 34B. Gemma ne se serait guère formalisée de ce changement, mais pour les besoins de son nouveau métier, elle a jugé bon de recourir à la chirurgie afin de recouvrer ses "attributs" féminins d'avant. Très peu pour elle les mannequins squelettiques de la mode actuelle. À ses yeux, ses consoeurs maigres qui se privent de manger dans le seul but de garder leur ligne, ont plutôt l'air malades et sont à plaindre.


Dès les premières semaines qui suivent son opération, Gem est surprise des réactions et de l'impact que ses nouveaux "atouts" provoquent. Que ce soit dans l'opinion publique, dans les médias, ou dans son entourage, sa poitrine "remodelée" fait jaser et fait couler beaucoup d'encre. On parle de ses seins "massifs" qui doivent bien pousser ses mensurations dans le double F ! Il est vrai que l'enflure causée par l'ajout des implants contribuent pendant quelque temps à fausser les impressions. Les jeunes hommes de la famille Atkinson osent à peine jeter un coup d'oeil gêné sur les "appâts" redimensionnés de leur Gemmy. "Wo ! Qu'ils sont gros !" disent-ils, en baissant les yeux et en s'excusant presque de les garder ouverts. Lors de ses sorties dans les clubs de nuit, toutes ses amies, et même des inconnues de son âge, qui la croisent ou la reconnaissent lorsqu'elle va aux toilettes, lui demandent si elles peuvent "les" voir. Loin d'être prude, Gemma acquiesce naturellement à leur demande. Même chose en ce qui concerne ses camarades de travail masculins qui, poussés par la curiosité, demandent à tâter délicatement une petite partie de sa poitrine pour savoir si c'est bien vrai ce qu'on dit à propos de la dureté des seins refaits. Gem souligne que dans son cas, puisque les implants ont été insérés derrière les tissus naturels de ses seins, ceux-ci ont une consistance parfaitement normale. La même folie obsessionnelle fait rage du côté des journalistes qui, durant les entrevues qu'elle leur accorde, posent la moitié de leurs questions sur ce sujet... Ils veulent tout savoir. Doit-elle marcher un peu par en arrière ? A-t-elle des maux de dos ? Peut-elle voir ses pieds quand elle se tient debout ? Lequel de ses deux seins aime-t-elle le plus ? Ils n'en finissent plus d'approfondir ce dossier qui leur semble existentiel ! Les Anglais ont la réputation d'être un peuple de nature réservée, parfois même indifférente. C'est pourquoi Gemma ne comprend pas pourquoi ils font de l'élargissement de son buste une affaire d'État ! Elle trouve normal que les hommes soient portés à plonger davantage leur regard dans son décolleté, mais de là à en faire une maladie... Avant l'opération, son chirurgien lui avait offert le choix de quatre grosseurs d'implants. Il lui a déconseillé la première sélection qu'elle avait d'abord faite, disant que ces implants étaient trop petits pour son corps. Son deuxième choix fut également mis en doute, le docteur lui confiant qu'elle aurait l'air ridicule avec ces implants-là. Finalement, ceux qui furent utilisés ont plu à la vedette -et à ses amies qui veulent toutes en avoir !- ainsi qu'à son chirurgien. Gemma estime que ses seins ne sont pas disproportionnés par rapport à l'allure générale de sa silhouette. Dans sa famille, dont le père est écossais, les femmes sont larges d'épaules et assez robustes, sans être grasses.


Quoi qu'il en soit, même si la carrière de Gemma était déjà bien lancée après Hollyoaks et ses suites, elle explose littéralement après sa chirurgie esthétique. Toutes les portes s'ouvrent. On l'invite à participer à une foule de projets, y compris un album de chansons qu'elle écrirait et interpréterait. On la réclame pour la télévision dans toutes sortes d'émissions. Les réalisateurs de cinéma et les metteurs en scène de théâtre lui confient des rôles. Le Grand Prix de Formule 1 d'Angleterre l'associe à son image de marque pour faire de la promotion. Les agences de publicité se l'arrachent. Les compagnies de lingerie féminine l'engagent pour des défilés, des ouvertures de magasins ou des événements spéciaux visant à augmenter leurs ventes. Elle est représentante pour des firmes de jeux vidéos. À l'intérieur d'un court laps de temps, Gemmy réussit l'exploit sans précédent d'apparaître dans les principaux magazines pour hommes et de faire presque simultanément leur page couverture ! On voit ses photos partout dans les kiosques à journaux et à revues ! Elle participe à plusieurs oeuvres de charité. Bref, c'est un euphémisme d'affirmer qu'elle est en grande demande !


Vous ne serez pas surpris que Gemma Atkinson ait été sollicitée abondamment pour poser nue dans des revues comme Playboy ou Penthouse. On lui a offert des montants d'argent complètement fous ! Des fortunes qu'elle, sa mère, et son agent ont refusées parce qu'ils jugeaient que le moment n'était pas propice et que la progression de sa carrière allait très bien comme ça. Toutefois, si au cinéma, dans un scénario qui lui conviendrait bien, un réalisateur lui demandait de tourner des scènes "top less", Gem ne dirait pas non. Mais peu importe si cette occasion se présente ou pas, la belle anglaise désire se consacrer à sa carrière d'actrice, possiblement parce qu'elle trouve excessifs toute l'attention du public et tout le battage médiatique qui tournent autour de son apparence physique. Elle est peut-être lasse d'être photographiée nue, ou en petites tenues, sous tous les angles. Atkinson veut prouver qu'elle n'a pas seulement un corps de rêve. Elle veut démontrer qu'elle a d'autres talents. C'est une jeune femme très active, dynamique et confiante dans la vie. Une confiance qui a été affermie très tôt grâce à son caractère positif, à la pratique assidue de plusieurs sports dans sa jeunesse, et aux heures quotidiennes qu'elle passe encore à s'entraîner au gymnase...

Dans un prochain article sur mon blogue PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT (http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com), je vais répondre à des questions que tous les admirateurs de Gemma se posent : quel genre d'homme préfère-t-elle ? Comment peut-on l'approcher et la séduire ? Qu'est-ce qu'il ne faut PAS faire si on veut l'aborder ? Pour sa part, mademoiselle Atkinson a déjà déclaré que pour séduire un homme elle pourrait faire une danse lascive autour d'un poteau, un peu comme le font les strip-teaseuses dans les clubs de nuit. Elle s'exécuterait sur un enregistrement d'une chanson des Pussy Cat Dolls, un groupe qu'elle aime bien. J'ai justement choisi un de leurs grands succès remixés, Don'T you, pour se marier au montage photographique ci-dessous...


1 commentaire:

Anonyme a dit…

L'idéal des hommes mariés avec des enfants, leurs préférences. Quel grand amour de se marier avec des femmes aussi sexe physiquement et dans leur tête. Vive la mariée !!!