mercredi 4 mai 2011

JAYDE NICOLE : UNE "PLAYMATE" CANADIENNE QUI FAIT DES SIENNES À HOLLYWOOD...


Maintenant, la resplendissante et très sexy Jayde Nicole doit croire au concept moderne de "Village Global", en plus de croire en sa bonne étoile. Elle sait que la mondialisation n'est pas qu'une idée floue ou une légende. Dans le monde d'aujourd'hui où les moyens de communications sophistiqués ont aboli les distances et fait sauter les barrières entre les nations, tout est possible, même l'impensable. C'est ainsi qu'une fille, issue d'un milieu modeste et conservateur, qui a grandi dans une petite municipalité de l'Ontario, peut, du jour au lendemain, devenir une vedette sur la planète Hollywood, au coeur du show business international. Pour chercher une explication à ce destin incroyable, qu'il suffise d'ajouter que pour accéder à ce statut de star de la mode et de la télévision américaine, Jayde Nicole a simplement envoyé quelques photos d'elle à une revue. Pas n'importe quel magazine toutefois puisqu'il s'agissait de PLAYBOY !



Bien sûr, pour en arriver là, celle qui, en 2008, est devenue seulement la troisième Canadienne dans l'histoire (après Dorothy Stratten en 1980 et Shannon Tweed en 1982) à mériter le titre de "playmate de l'année" de la célèbre publication de Hugh Hefner, avait tout de même quelques références à son curriculum vitae. D'abord, depuis l'âge de six ans, Jayde avait fait ses preuves en tant que mannequin, en tournant des commerciaux pour la télé, en participant à des spectacles de mode et en posant pour des catalogues canadiens. Déjà à cette époque, qu'une petite fille, aussi mignonne et aussi belle qu'elle puisse être, devienne un modèle dans un coin aussi peu connu que Port Perry, cela relevait de l'exploit ! Là-bas, dans ce territoire nordique, la mode se limitait pas mal aux costumes de motoneiges ! D'ailleurs, dès sa tendre enfance, refroidie par des hivers toujours trop longs, la fillette économisait tous ses sous en rêvant de pouvoir un jour se payer un voyage sur les plages, au chaud soleil de Hawaï... Malgré ses humbles origines, la jeune Jayde était bien en avance sur son âge et sur son milieu social. Elle ne se contentait pas d'habiller ses poupées. Elle avait des idées bien arrêtées sur la façon de se vêtir. On raconte qu'elle aimait décider elle-même de quels vêtements serait constituée sa garde-robe.



Jayde Nicole était loin d'être malheureuse dans son petit coin de pays, bien au contraire, elle en appréciait la tranquillité et le décor paisible. Mais si un bon soir de 2001, alors qu'elle avait quinze ans, elle n'était pas allée à ce concert au Air Canada Centre de Toronto, sa carrière n'aurait peut-être jamais pris son véritable envol. C'est en sortant de cet immense amphithéâtre qu'un éclaireur d'une agence de mode de Toronto la remarque. Jayde est engagée par cette agence et c'est en travaillant dans la métropole canadienne qu'elle fait des pas de géant dans le métier de mannequin. Beauté sexy précoce, sportive à ses heures (elle est une bonne joueuse de volley-ball), mademoiselle Nicole est également une jeune femme de tête et une entrepreneure dans l'âme. Quelques années plus tard, en 2005, elle possède et gère sa propre agence de mannequins, "A Touch of Class", chez elle, à Port Perry. À vingt ans, la jolie brune aux yeux noisette (mensurations : 34C - 24 - 35, taille : 5' 9", poids : 117 livres) est bien au fait des possibilités qui s'offrent à elle dans ce métier qu'elle exerce depuis déjà quatorze ans. Des connaisseurs dans son entourage professionnel lui font comprendre qu'elle aurait bien tort de ne pas profiter pleinement de son physique exceptionnel pour faire avancer sa carrière. Un jour ou l'autre, lui dit-on, des patrons de l'industrie lui demanderont de poser nue dans des magazines pour hommes. Tant qu'à le faire, on lui conseille de tenter sa chance avec les meilleurs pros dans le domaine, ceux de PLAYBOY. Lorsque Jayde parle de cette possibilité aux gens de sa famille et de sa petite localité, sa mère ainsi que la mairesse de la place lui font part de leurs réticences. Elle décide quand même d'envoyer quelques photographies de son porte-folio en Californie, aux bons soins des responsables du personnel de Hugh Hefner.



Peu de temps après, les gens de PLAYBOY lui demandent de s'amener à Los Angeles pour les rencontrer. Jayde ne connaît la revue que de nom. Elle n'en a jamais feuilleté un exemplaire. Lorsqu'on la complimente en lui confiant qu'elle possède une beauté très spéciale, elle ne sait que penser. En fait, elle se demande si ce n'est pas ce que l'on dit à toutes les filles qui intéressent ces hommes d'affaires. Mais dans son cas, il y a fort à parier que les déclarations des experts ne sont pas de simples paroles en l'air. Outre une silhouette presque parfaite, faite de courbes et de rondeurs idéales, le joli minois de la Canadienne de même que ses yeux de feu, découpés en amandes, et légèrement asymétriques, la distinguent des autres candidates. Face au gigantisme américain, étant données sa personnalité de type conservateur et les objections de certaines personnes de son entourage, Jayde est à la fois nerveuse, impressionnée et intimidée lorsqu'elle se présente à sa première séance de photos en tenue d'Ève, dans la capitale du "vice". Mais les pros de PLAYBOY la mettent rapidement à l'aise et ça se passe plutôt bien, pour une première expérience du genre. Les résultats sont fabuleux et, de retour chez elle, il suffit qu'elle montre ces clichés à ces proches qui n'étaient guère favorables à son projet, pour balayer instantanément leurs doutes. Renversée par le travail des photographes professionnels de PLAYBOY, la mairesse de Port Perry reconnaît que les photos de Jayde sont de véritables oeuvres d'art ! C'est pourquoi on ne s'étonne guère en apprenant qu'elle est consacrée "playmate" du mois de janvier 2007. Lorsque ce numéro de PLAYBOY est publié, les responsables du magazine reçoivent une avalanche de commentaires élogieux de la part des lecteurs au sujet de cette Canadienne aux charmes si singuliers. L'abondance et la nature de ces remarques flatteuses sont des indications qui ne trompent pas. Les gens de PLAYBOY en ont vu bien d'autres, et elles sont habituées à jauger rapidement les réactions du public. Dès lors, elles savent que Jayde Nicole a toutes les chances de s'emparer du titre de "playmate" de l'année 2008. Mais la jeune femme de 21 ans n'est pas du même avis, croyant que sa nationalité canadienne l'empêchera de triompher. Après tout, ça fait une éternité qu'une fille du pays n'a pas gagné... C'est ainsi que l'annonce de sa victoire la surprend totalement, tout autant que le prix de $ 100 000 et la Cadillac CTS de l'année qui viennent avec cette récompense inespérée. De plus, Jayde aura le privilège de vivre pendant six mois au fastueux domaine du grand patron de PLAYBOY Hugh Hefner.



Ce succès et ce coup publicitaire extraordinaires propulsent sa carrière de mannequin vers de nouveaux sommets. On la réclame partout afin qu'elle pose pour une multitude de calendriers et de revues prestigieuses comme Sports Illustrated, FHM, Elle, Cosmo, UMM, Vegas Mag, etc. La télévision lui offre des contrats pour apparaître dans des séries comme El's, The Girls Next Door, Million Dollar Poker Challenge, Family Fued, Bromance... Mais c'est son rôle de "bitch" dans la télé-réalité THE HILLS qui en fera une star et une résidente de West Hollywood, bien loin de Port Perry, même si elle prétend représenter non seulement PLAYBOY mais le Canada tout entier ! Elle qui rêvait de voyages et d'évasions pour découvrir toutes les cultures, voilà que sa renommée et son travail l'amènent à visiter des endroits comme la Grèce, Dubai, l'Australie, Londres, l'Irlande... Elle adore aussi se retrouver au soleil, à St-John Island dans les Îles Vierges. Jayde y est heureuse, entourée de palmiers, de sable blanc et de l'océan, même si elle a une peur maladive de l'eau ! Elle jure qu'un jour elle apprivoisera cet élément naturel... Elle n'a jamais vraiment songé à faire un autre métier que celui de mannequin, sa hantise étant d'avoir à passer sa vie derrière un bureau ! Sauf que maintenant, puisqu'elle est tellement sollicitée un peu partout, elle voyage presque trop et elle est très contente de pouvoir parfois revenir goûter à la vie paisible de Port Perry ! D'autant plus que la vie trépidante de Hollywood n'est pas reposante. Fille de party, Jayde Nicole fréquente assidûment les nombreuses boîtes de nuit de son deuxième chez soi, un milieu où la jalousie foisonne et où les aventures amoureuses sont brèves et se succèdent à un rythme fou... Certaines personnes confondent peut-être trop son rôle antipathique de "bitch" dans THE HILLS avec sa vraie personnalité. Ce qui lui vaut parfois certaines inimitiés et quelques ennuis. Comme il y a deux ans, alors qu'elle a été agressée et battue par Joe Francis dans un club de Hollywood. Une entente hors cour a mis fin à une poursuite judiciaire de un million de dollars intentée par Nicole contre son agresseur. Celui-ci l'aurait empoignée par derrière, par la chevelure, avant de la projeter au sol devant plusieurs témoins. L'ex-amant de Jayde, Brody Jenner, se serait porté à sa défense en se battant avec Francis.



Sur le plan personnel, Jayde Nicole aime la musique, mais pas le country. Elle préfère le rock. Un de ses groupes favoris est Rise Against. Après avoir renoncé à jouer de la batterie, elle tente actuellement d'apprendre à jouer de la guitare mais elle avoue que ses progrès sont très lents. L'amitié compte beaucoup dans sa vie. Elle dit s'investir énormément dans ses relations avec ses ami(e)s et elle exige un engagement semblable de leur part envers elle. À la fin de son adolescence, après une histoire d'amour qui a mal tourné et dont elle est ressortie meurtrie, elle s'était bien jurée qu'on ne la maltraiterait plus de cette façon. C'était avant qu'elle devienne célèbre. Têtue et n'écoutant pas les conseils de ses proches, elle décida de se faire tatouer le mot "RESPECT" sur le bas ventre pour marquer sa promesse de ne plus être blessée dans sa dignité de femme. À cette époque, l'agence de mannequins qui l'employait avait accepté ce coup de tête à condition que le tatouage ne soit pas visible lorsqu'elle était en bikini. Jayde ignorait alors qu'elle poserait nue dans le futur et que les bikinis rapetisseraient au point où ils sont aujourd'hui ! Elle déteste être reconnue dans des lieux publics comme les centres commerciaux parce qu'elle néglige justement son apparence physique et vestimentaire en croyant qu'ainsi on ne la reconnaîtra pas ! Mais les gens la reconnaissent quand même et se font photographier en sa compagnie même si elle est loin d'être à son mieux. Ça la choque. Pas parce qu'elle n'aime pas ses admirateurs et ses admiratrices, mais parce qu'ils la prennent en défaut alors qu'elle est mal coiffée, sans maquillage, et mal habillée... Elle se fait un devoir de répondre aux fans qui lui écrivent sur son site web. Beaucoup d'entre eux veulent connaître ses secrets de beauté. Tellement que Jayde a décidé d'écrire un livre à ce sujet ainsi que sur le conditionnement physique. Elle est végétarienne depuis l'âge de quatre ans. Elle mange surtout des fruits et des légumes. Pas de "fast food" ou de "junk food". Seulement un peu de chocolat noir pour se gâter un peu. Pour boissons : du thé vert, de l'eau et du GoYin. Elle n'aime pas le champagne... Même si elle sait qu'on ne la croit pas, la top model répète toujours qu'elle est naturelle à 100%. Pas de plastique, pas d'implants. Elle affirme que sa poitrine, dont la beauté trouble les hommes et fait l'envie de bien des femmes, s'est développée naturellement après son treizième anniversaire de naissance. L'ex-playmate s'implique dans plusieurs oeuvres de charité et elle est spécialement dédiée à la cause des animaux maltraités. Elle oeuvre souvent dans des organismes comme PETA, Ace of Hearts et la SPCA. Toujours célibataire, Jayde partage d'ailleurs sa vie avec un petit chien qu'elle adore et qui la suit partout. Parmi ses projets d'avenir, elle aimerait ouvrir son propre Spa. On peut admirer la sublime Jayde Nicole sous toutes ses coutures dans le montage ci-dessous, au son de la musique de Cosmosis. Une pièce appropriée qui a pour titre NAKED CHICKS !





Puis, dans une entrevue amusante réalisée en Irlande par Podge et Rodge, Jayde révèle des secrets croustillants qui font défaillir ses interlocuteurs !


Aucun commentaire: