dimanche 2 octobre 2011

DES BAVAROISES DE TOUTES LES RACES ET DE TOUTES LES COULEURS À L'OKTOBERFEST DE MUNICH !!


Un peu partout dans le monde, en berçant leur poupée, des millions de fillettes rêvent d'être des princesses. Des princesses ravissantes dans leur robe splendide, ornées de brillants et de bijoux. De jolies princesses dotées de pouvoirs magiques, vivant dans un univers enchanté. En vieillissant, ces rêves s'estompent dans la réalité moins poétique de la vie quotidienne. Mais au mois d'octobre, ce rêve redevient possible grâce à l'Oktoberfest ! Que ce soit à Munich en Allemagne, là où a commencé cette grande fête populaire il y a 200 ans, ou que ce soit dans l'un ou l'autre des nombreux pays où on a copié ce concept de festival de la bière, des filles ou des femmes de toutes les couleurs et de toutes les races vivent leur rêve de princesse aussitôt qu'elles se glissent dans leur dirndl, les fameux costumes traditionnels des bavaroises. Si ces tenues possèdent des caractéristiques bien définis, elles sont pourtant très variées à cause du choix infini de couleurs, de tissus, d'ornements, et de la façon de les porter ! Et ce rêve de petite ou de grande fille pourrait devenir un véritable conte de fée si, par hasard, ces nouvelles princesses des temps modernes rencontrent une ou plusieurs des célébrités qui fréquentent cet évènement international. Qui sait si le prince charmant ne va pas se trouver dans la joyeuse foule qui les entoure ?!



Encore une fois cette année, l'Oktoberfest de Munich a été un succès retentissant ! La semaine dernière, le maire de la ville, ainsi que les organisateurs de cette super fête de la bière ont dressé un bilan fort satisfaisant des activités qui ont pris fin le 3 octobre. Quelques 6,9 millions de visiteurs ont participé à cet immense "happening". Ils ont englouti pas moins de 7,5 millions de litres de bière. En cette période d'incertitude économique, les maîtres d'oeuvre de l'Oktoberfest craignaient un peu la réaction des participants car ils avaient haussé le prix du bock de bière (minimum un litre) à $ 12 l'unité. Apparemment, cette augmentation de coût n'a pas suscité trop de grogne parmi les consommateurs... Mais elle explique peut-être pourquoi 226 000 clients ont été arrêtés par des agents de sécurité en tentant de quitter les lieux de la fête avec le verre dont ils avaient si chèrement payé le contenu ! À ce prix-là, se sont-ils dits, le coût du verre vide devait être compris dans la facture ! L'an passé, d'ailleurs, tout le système de sécurité a été renforcé pour prévenir les vols, les bagarres et les agressions sexuelles. Comme quoi, le conte de fée peut parfois se transformer en cauchemar pour certaines princesses vulnérables... Malgré ces mesures de prudence, 58 batailles à coup de bocks de bière ont éclaté cette année dans les tentes géantes pouvant contenir chacune 10 000 convives. Six de ces altercations impliquaient des représentantes du sexe féminin... Les autorités de l'Oktoberfest redoutaient même des attentats terroristes à la voiture ou au camion piégé. C'est la raison pour laquelle elles ont fait installer 170 blocs de béton autour du site des célébrations.



Avec un achalandage monstre comme celui de l'Oktoberfest de Munich, les problèmes de bouchons de circulation sont énormes, non seulement sur le réseau routier environnant, mais dans les toilettes qui desservent le site des festivités. Les fêtards ne s'y rendent pas uniquement pour soulager leur vessie, mais aussi pour y tenir des conversations téléphoniques sur leur cellulaire, dans un coin plus tranquille, à l'écart du bruit ambiant. Ces téléphones mobiles, on en dénombre d'ailleurs beaucoup (390 en 2011) dans la longue liste des objets perdus lors du festival. Cette liste comprend entre autres choses : des passeports (1 045), des portefeuilles non réclamés (520), des trousseaux de clefs (425) et des cartes d'identité. Si ces pertes peuvent occasionner des ennuis à leurs propriétaires, elles ne sont pas comparables au drame des enfants perdus (48) qui ont heureusement tous été retrouvés par leurs parents. Certains observateurs diront à la blague, que l'Oktoberfest de Munich est le meilleur endroit au monde pour se perdre quand on est enfant. Surtout si en attendant de retrouver vos parents, vous êtes consolés et chouchoutés par quelques jolies bavaroises dont vous aurez éveillé le fort instinct maternel !



Sur le site d'un évènement si gigantesque, où la consommation de produits de toutes sortes atteint des proportions incroyables, la gestion des vidanges n'est pas le moindre des problèmes. Chaque année, on ramasse environ 100 tonnes de déchets recyclables et 663 tonnes de déchets non recyclables. Et en faisant la cueillette de ces rebuts, les éboueurs "tombent" parfois sur une ou l'autre des "victimes" d'ivresse sévère, plongées dans un coma éthylique (777 en 2011) après avoir abusé des boissons alcoolisées. On les retrouve souvent couchées par terre ou en train de vomir dans les espaces verts bordant les lieux du festival. De plus en plus de ces personnes trop enivrées sont des femmes. Ces dernières années, elles consomment en effet davantage de bière, et on sait que, de par leur constitution physique, elles supportent moins bien l'alcool que les hommes. Les brasseurs de bière ont bien noté cette tendance de consommation à la hausse chez ces dames. Certains producteurs songent même à créer des bières spécialement destinées à la gent féminine. On parle même de bières roses ! De la bière rose ? Hiiiiiiii ! Allons donc ! Soyons sérieux !



Voici un montage audio-visuel montrant ces belles bavaroises, authentiques ou improvisées, qui vous en fera voir de toutes les couleurs, au rythme des chansons allemandes typiques de l'Oktoberfest. Peu importe leurs origines et leur nationalité, ces femmes de tous les pays ont la chance de concrétiser leurs rêves de princesse, dans la joie et la communion des coeurs ! N'est-ce pas justement cela que l'on fête et que l'on doit célébrer à l'Oktoberfest ?! Pour donner une idée de l'ambiance du tonnerre qui règne au cours de ce grand rendez-vous annuel, j'ai aussi joint une vidéo où on voit tout le monde s'éclater à l'occasion de cet important party. Trop de monde ? Peut-être aux yeux de certaines personnes... Mais plus il y a de fous, plus on s'amuse, non ?







Aucun commentaire: